Facts about Talc
Études

La Nurses’ Health Study (Étude sur la santé des infirmières)

nurses-study-hero.jpg

La Nurses’ Health Study (NHS) est la plus grande étude jamais réalisée sur la santé des femmes. Cette étude de cohorte financée par le gouvernement américain a examiné les facteurs de risque des maladies chroniques majeures qui touchent les femmes depuis 1976. De nombreuses avancées découlent des données de la NHS; celles-ci ont notamment révélé le lien existant entre le tabagisme et les maladies du cœur chez les femmes, ce qui a permis la mise au point de l’hormonothérapie dans le traitement du cancer du sein.

La partie de l’étude NHS qui portait sur le talc comprenait 78 630 femmes qui ont été suivies sur une période totale atteignant jusqu’à 24 ans4,5.On a demandé à ces femmes si elles avaient déjà appliqué de la poudre de talc sur leurs parties génitales ou sur des serviettes hygiéniques. Environ 40 pour cent ont répondu par l’affirmative et ont été placées dans le groupe d’utilisatrices de talc4,5.

Les données de l’étude n’ont révélé aucune augmentation du taux global de cancer de l’ovaire parmi les utilisatrices de talc, peu importe leur fréquence d’utilisation du produit. Aucune différence n’a été observée dans le taux de cancer de l’ovaire chez les femmes qui appliquaient la poudre soit directement sur le corps, soit sur des serviettes hygiéniques4,5.

La Nurses’ Health Study (Étude sur la santé des infirmières)

N’a montré aucune augmentation globale

du risque de cancer de l’ovaire
24
ans d'étude
sur
78 630
femmes
31 789
utilisatrices de talc
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software